La voie Dixiane

voie/Serame, vers Ouest Argens ?Reprise toute simple des écrits de " l'Anglais de Canet" qui prospecte trés bien sur les sites de Canet d'Aude ("qui c'est ?"). ( Et également , par ailleurs ,  qui a bien de la chance d'être dans une association dynamique , qui marche ... ... et qui trouve des choses ).. Reprise en V. L  et à pied , tronçon par tronçon, de la voie  , plus , passage à gué de l'Orbieu, eau fraiche, mais pas  passage de l'Aude, courant fort , dangereux . Cette voie , certainement celte , semble partir de Narbonne, ou bien d'un carrefour avec la voie Domitia , de Capestang ? , et va vers le Minervois . Elle évite toutes les zones d'eaux , basses, de l'Aude et d' Orbieu, cours d'eaux imprévisibles , violents, impéteux, à régime torrentiel ...et ravageurs  .;;; C'est  aussi un des rares coins de France dans lequel la municipalité - Canet- où la communauté investit dans un panneau signalisateur : " voie machin , 1515 "....Partout  ailleurs , et souvent : c'est "chut -chut", ou  bien :"t'as qu'à acheter un guide pour savoir!". Et les gens du coin mettent eux mêmes des petits panneaux indicateurs ; ce qui est remarquable, en plus , c'est qu'ils subsistent, et ils ne sont pas arrachés, chose imbécile accomplie  - par d'autres , dans d'autres coins, tels les panneaux "Fort du Chénois", Ligne Maginot, Thonne le Thil, ou Signy Montlibert ,Meuse et Ardennes  ou ailleurs ; oeuvre de voyous ou de fanatiques, d'intolérants, ou de -comme on dit dans le Midi , "de tracassés!".....digression..( " tracassat , malvirat ").

 La voie fait quelques  seize  km  (reconnus) empruntant (ou mieux : "elle est empruntée" par ) les départementales, D 607, et le chemin-piste de "Crabit" . Ce chemin se prend à partir d'un pont , 600 mètres à gauche, sous la route , avant le carrefour entre D 607 et D 69 , il passe à "Pradines", se perd  un peu , dans les vignes, entre Marcorignan et Névian, coupe la D 1112_ entre deux petits mourrels boisés ( Att: O STOP!) continue passe au sud de la campagne "Cure-Greniers"  ( bizarre comme nom : ancien Horreum ?) , traverse l'Orbieu   au "gué de l'Homme", puis Raissac,   Canet d'Aude , chemin de terre  goudronné , chemin du Pont des Vignes, traverse l'Aude ( où ?)  gué?, bac , pont de bois ? . Sur la carte de Cassini , datant de 1750 , figure  un bac . E lle  file vers Roubia , puis Argens ? ou tout simplement par les collines par la D 52 vers Olonzac ?    , croisant la D 11  au  Pont d'Ognon , et, ou, surtout Bassanel,  , contournant Jouarres et ses eaux , et se raccroche  ainsi aux deux voies du Minervois  " Carcassonne - Nord " qui passent , l'une à Conques sur Orbiel et l'autre au carrefour de Bezons ;  partant du Marquisat .;celà ferait un tracé , de Narbonne jusqu'au lieu de reprise "ancienne voie romaine" , carrefour et déversoir canal- Aude D 11 et petite route vers Olonzac, dit " chemin d' Olonzac ",  un tracé d ' environ une vingtaine de kilomètres.

  viae-dixiane Canet d'Aude voie Sud Marcorignan ,Nord Névian,D60et D 269Pont des Vigne,entre Canet et gué Aude/Roubiaest-Raissac,panneau Dixiane vers gué OrbieuNevian-arrivée voie/Orbieu, Narbonne à Est,au fond   gué d'Orbieu,entre Raissac et Névian,taberna chemin partant du gué d'Orbieu,rive droite Orbieu     La voie, reconnue et suivie,(chemin perso)  part de Narbonne, peut- être par D 607 ou parralléle, prend sur la bretelle  D 69( qui fait 400 mètres environ) -champs de coquelicots-photo- court dans les vignes sur 2,5km, coupe le D 118( 0 stop !) puis chemin creux, cailloux, bosquets ,, part en chemin herbeux, mais on peut rouler par une voie , à gauche, goudronnée, qui rejoint une petite route au nord de Névian; on arrive dans des chemins creux, et au gué d'Orbieu; là, se trouve un passage de galets, maximum avec trente cm d'eau qui court; donc, un passeur à demeure, pouvait fort bien  faire passer les gens, en période calme, les gens sur son dos -ce qui se faisait au Moyen Age, ou sur le dos d'une mule; et les gens allaient se désaltérer ou dormir, dans sa "taberna", auberge, rive droite Orbieu (restes de tegulae sur chemins, ou dans le limon des vignes, épais)

 A remarquer : les cailloux et galets du Gué sont en  ligne oblique ; à voir et à comparer avec le gué de la voie Langres -Strasbourg , "gué de Portieux , 88" , dans les Vosges -Vosges plates !, site : "verreriedeportieux" .( zones des collines , à l'Est ou Nord-Est de Langres ), ; la voie romaine Langres- Toul -ou ce qu'il peut en subsister- se trouve entre la riviére Meuse , la V.F et la route vers Toul- Tullum,; on peut trouver des traces dans le coin de Meuvy , Clefmont...- D 74; la voie Toul- Langres ne subsiste qu'en chemin de terres , dépierré, en lisières de bois, ou bien , elle passe dans les champs; elle est visible sur les cartes diverses, et trés suivable sur Google-Maps, ou devinable ; devinable car les paysans - ou agriculteurs- décapent la première couche de la voie, aprés le dépierrement " de surface" , mais omettent d'extraire la couche de pierres de chant, plus ou moins chaulée-cimentée ; donc , leurs graines ,ou l'herbe , ne poussent que sur une dizaine de cm de terre arable; donc , celà se voit .....

Une fois arrivé  rive gauche, par un passage en biais, néttoyé, petits panneaux "voie Dixiane", peints, on prend un petit chemin gravillonné, entre vignes et vannes-canaux, et on arrive à Raissac, qu'on longe au sud; panneaux; on arrive à Canet, deux km plus loin ,puis on continue vers l'Ouest (nombreux chemins paralléles) ; on passe le Pont de Vignes  (restes de culée de pont, mêmes blocs oeuvrés que le pont des gorges du Congoust ), eoliennes au Sud;  on arrive à l'Aude , gué vers Roubia , au Nord, un km de chemin de terre, à partir d'une plage de galets, et oliviers; Là , ou bien la voie peut continuer par le sud de la boucle d'Aude, passer à Montrabech , Sérame, (voie ?) et D 611 A ? vers pont d'Ognon; ou bien ( ou les deux !) par Roubia -nord , petite éolienne en fer, out, et mauvais chemin vers la D 11 qui passe entre le Tourril et Serre-Mijane ( attention aux moutons !) , (et attention au chemin creux plein d'eau sur 100 mètres de long) ; on arrive au Pont d'Ognon, et ainsi rattraper le Marquisat. ( 25 KM reconnus V.L, pieds)

Elle pourrait se raccrocher à la Voie Aquitania à Saint-Couat. A l'Est de Quarante, une petite éminence pourrait être le site d' un ancien exploratorium, ou tout simplement d' une taberna " station-service" ou relais ....A voir...

Autour du gué d'Orbieu , chemins creux ou pas creux, bords de vignes, fourrés, herbes : nombreux trous non rebouchés du "renard Garett" , le seul renard qui fait des trous pour ses besoins naturels et ne les rebouche pas ! qu'ont ils trouvé ? il y a eu au moins un demi-mètre de limon en mille cinq cent ans ? , et  deux  à trois mètres d'ordures et vacheries jetés sur les bords d'Orbieu  à cet endroit là , CF les briques , et mortiers jetés il y a un demi-siècle à un siècle.

  Est Raissac,voie vers Orbieu/PyloneHT

  Canet;porte, et tour , habitée(rare)v Dixiane,dégagée,arrive par Ouest sur Orbieu

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×