Voie seconde " de Conques". Nord.

 -  Deux voies  romaines  "secondes" courent d' Est en Ouest à travers l'Aude, dans le Minervois , entre Narbonne et Carcassonne-Ouest , puis jusqu ' à Ventenac-Cabardés . Elles semblent faire suite à la voie dite Dixiane -qui peut en être l'amorce , l'embryon, en partant de Narbonne , ou d'un carrefour de la Voie Domitia. ( en passant par Cabezac ? ) ( Voie Dixiane, marquée et reconnue, par Canet d'Aude, Roubia, Argens-Minervois.., Bassanel . ( tracé sûr , reconnue aux restes : débris de pôteries, tegulae, tessons,etc...et monnaies, c'est fou ce que les gens avaient les poches trouées, avant  ou bien cassaient de vaisselle ...)..   Dite aussi  " Chemin Romieu", une fois le carrefour de Bezons passé . 

  ..-. La casse le long des voies ? Normal ! ; en effet, beaucoup de débris jalonnent les voies ( " il y a aussi les trous des fouilleurs Garett et Cie....,non rebouchés) ; c' est que de - 200  av J.C , environ , peut-être plus, jusqu 'à la chute de l ' empire romain - 496 - , il y a eu , au moins , 700 à 800 ans de circulation sur ou à côté des voies, plus quelques siècles du Moyen Age , et les chemins dits de Saint Jacques , afin d' aller à Saint Jacques de Compostelle ( ne pouvant pas aller en pélerinage à Jérusalem ) ; donc , il y a , comme sur le bord de nos routes : "des bouteilles , des plastiques , des pneus, des ferrailles, des épaves,".....) Et ces chemins " de collines" devaient être là avant les Romains et avant les Celtes ; ils évitent au maximum toutes les parties basses, ennoyées, ou en marécages.

La base de travail est la carte I.G.N no 65, au 1/100;000 , 2345 est.et le V.L, le vélo...et les pieds,pour marcher et arpenter..

    Wp 002722.Voie venant de Conques juste avant le gué d' Orbiel(radier,actuel)

 Il faut bien considérer la plaine du Minervois , le cours de l'Aude, et la situation du couloir Carcassonne-Narbonne; déjà , au temps des Romains, la Clape  avait fini  d'être une ile;  l'étang  de Bages était important , drainé et trés ouvert sur la mer . Le régime de la rivière  ( fleuve !) d' Aude est un régime torrentiel avec des crues subites et violentes , donc avec une propension à envahir et noyer les zones basses , ( Cf la petite jauge en fonte, à UN mètre de haut, Rue Fourrier, Carcassonne :"Crue du 25 septembre 1905 ! le centre ville ne devait pas être beau  ; et Cf également la crue de sinistre mémoire de Novembre 1999 ...);  les étangs d" Aygues-Vives , de Marseillette, de Jouarres  jalonnaient le cours de l ' Aude ; il devait y avoir des marécages, des marais, des eaux partout : à Capendu, St Couat, Lézignan, St Marcel et  dans le dit "pays-bas"; donc , les Celtes , et les Gaulois, avaient fait des voies o'u ils le pouvaient  en évitant toutes les zones inondables ou inondées : donc , ils ont tracé des voies  dans les collines du Minervois. Raison suffisante , aussi , pour les Romains, pour faire se tortiller la Voie Aquitania dans l'Aude, au sec relatif..( raisons des crues torrentielles :- bassins assez importants , - peu de végétation à cause des - pâtures à moutons - des mines et charbon de bois , - et des " pluies cévenoles", rencontre des masses humides de la Méditerrannée, et de fronts froids descendus du Nord, avec " heurts" sur les contreforts Sud du Massif Central) .

 Il est à mentionner que ces deux voies " Nord- Carcassonne", celtes certainement, ne sont  pas issues de la philosopie générale des voies romaines ; elles n'ont  pas été pensées avant leur construction , et donc ne sont que des pistes, chemins réparés au gré du moment et sans l'entretien , la surveillance et la gestion des voies du Cursus publicus.

 -   La voie baptisée "nord" ou "de Conques" (Conques sur Orbiel , parcequ'elle y passe) - voie de l ' Estrade-  , s'amorce au Marquisat .( mais elle pourrait' également , provenir de l ' Est , passant par Cabezac, sur la Cesse ( Note), et par un "petit poste" , prés de la Croisade . Dép 5..) Elle coupe la D 910 au Marquisat , Homs- Olonzac venant de Bassanel ?( Bassanel : oppidum  celte prôche d'Olonzac)( ex Serre Méjane). Ou  bien s'agit-il d'une voie qu'emprunte l'actuelle D 11 ? aprés avoir pris naissance vers Capestang , d'un carrefour avec la voie Domitia ??? . Donc , au Marquisat : carrefour-: scindement  en deux voies : - celle passant par Conques sur Orbiel , - et celle , plus au sud , empruntant le Carrefour de Bezons , Nord-Carcassonne.( Dénominations empiriques , puisqu'elles n'ont pas de nom ). ( "voie de l ' Estrade" -Carte archéologique de la Gaule, et chemin des Roumieux))......N.B: sur la départementale 5 , venant de Béziers et allant vers Capestang , avant le carrefour dit de la Croisade, Quarante étant au dessus , au Nord , et proche d' une campagne jouxtant le canal , et  d' une autre , plus loin, en retrait de route, Preissan, se trouve une colline , boisée moche , plutot collinette; cette collinette , exactement à 13 km Ouest de Béziers , comporte des reliefs complètement " tripotés" anciens , et des structures de vieux murs ; il s' agit peut-être du site d' un exploratorium - gardes et cantonniers- auxilliaires romains ( locaux !)...( mais c est encore dans l ' Aude - 100 mètres) . A voir , ou renifler.....Entre Bassanel et le Marquisat , la voie , sur plus de 4 Km , sert de support à la limite des départements ( territoriaux !) d'Aude, au Sud , avec Jouarre , l ' étang du dit,  et Homps , - et l ' Hérault ,Olonzac, au Nord ;( ensuite elle file sur Pépieux).

 Note/ Cabezac et la Cesse : Cabezac , et la Cesse , c' est un drôle de pays : quand on fait du feu au bord de la Cesse entre deux gros galets noirs ," c' est bizarre, les galets fument , empestent, et brûlent !" : bizarre ! ; en effet , le cours de la Cesse comporte pas mal de galets bien noirs d' anthracite, roches arrachées aux veines vers Agel , ou en montant vers Minerve (  veines quelquefois tranchées par les travaux de routes) ; il y avait , jadis, une verrerie , dans les parages de Minerve qui utilisait ce charbon " de terre"...)

 -  En Dessous : partie de carte " Golfe de Lyon", 1725, embouchure de l'étang de Bages, avec langue de sable, lido commençant à boucher le passage vers la mer. Port La Nouvelle est déjà créé , pour seconder le port de Narbonne, port maritime qui achéve de s'ensabler. Et Gruissan est encore, au XVIII eme siècle , sur un ile complète .

  carte golfe de Lyon

   La voie file vers l'Ouest par Pépieux , puis carrefour Sud- Siron par D 52 , la Tuilerie , carrefour Sud  vers la Livinière , carrefour Moulin de Rigaud, puis , toujours par la départementale  52 , par le carrefour de la Tuilerie d'Affiac , emprunte la  D 35 ( marqué sur carte "ancienne voie romaine" sur IGN No 65) , puis, de la D 35 , Rieux : carrefour Nord - Violet et emprunte un chemin Est- Ouest ;  carrefour Trausse - Peyriac Minervois et D 55

 VSde Nord ,ers Viollet et Tina d'Abrens  VSde coupe Dep Trausse à Rieux( zéro Stop!)VSde vers Paulard ,Est Tina d'Abrens 

. La voie passe à  Campagne Paulard , puis au nord prôche de la Tina d'Abrens , bien avant le carrefour  de Caunes Minervois ; arrive dans les vignes sur la D 11 , carrefour D 11 - Villegly-Caunes, avec Peyriac Minervois , D 620. ( Tina d' Abrens : restes  importants de fours de pôtiers )

    Elle part vers Riviére, campagne , et se perd sur environ 1800 mètres  à 2 km;  elle ressort à Prat-Majou / D 111 . ( " cimetiére enterré gallo-romain" ? inscrit dans les parages, petite butte, chemin droit......)  De Prat Majou, un petit chemin part vers l'ouest et les collines-guarrigues (faut le voir!);  chemin-piste tortueux ; il arrive en descente sur la D 33 , entre Villarzel-Cabardés et la D 620 , à 300 mètres au sud du chateau-campagne de l'Escapat .  Voie perdue-perdue dans les vignes, au nord-juste d'anciennes carrières de calcaire gris, et de , peut-être , un ancien oppidum-éperon (???) sommet 246 " les Aurenques"; la voie semble passer au radier de la Clamoux (sec!) prés de "la Malvirado"  - Au sud de Prat-Majou , à mentionner, et voir :3 km-sud :ancien oppidum- La voie passerait donc dans les vignes,au sud du ruisseau de la Clamoux, puis à la Malvirado ?,puis emprunterait la D 620, et rentre dans le village de Villegly , niveau garage Renault;  elle repart  "en voie romaine ancienne", passe un ruisseau, gué-radier , ( tout droit, partant vers l'ouest, en laissant sur la droite  de l ' usine "les savonneries Quillara" ; puis , passe au Curé  (ou , chemin de la Cure ) et file sur Conques sur Orbiel . ( Prat Majou : amphore presqu ' entière découverte vers 1953 lors de travaux agricoles)

         voie sde à    bas-relief gendarmerie royale Conques/Orbielbutte  Conques;V Sde , à droite,vers Moulin du Roy

 

    Elle coupe la D 201,  au sud de la Vernède, et dans le quartier nord de Conques, dit du Moulin du Roy ( beaucoup d'eau ! beaucoup) ; elle recoupe une départementale qui va vers le nord (et l'ancien four!! incinérateur)  passe le ruisseau , et au Sud de Salitis (300 mètres au sud, au carrefour "multiple") , panneau "Capitelles"  et Salitis , monte sur le petit plateau ; en fait , elle montait, parceque la voie a disparu , prés d'une maison jaune, noyée par la vigne et ses déblais, qui est au dessus; et la voie -dallée -le dallage est sous 20 cm de terre!- a été transformée en fossé broussailleux , avec débris divers (mais les, dalles sont bien là!) ( en cherchant la voie , qui figure sur la carte au 1/25000, mais n'existe plus sur le terrain, j'ai aperçu des "pourraques" belles; une corniére a servi d'outil de fouissement afin d'extraire quelques pourraques; un son cristallin a résulté du fouissage ; et sont sorties : les pourraques, ...et quelques pierres plates mises en dalle, sous 15 à 20 cm de terre grasse!......). La voie reprend, en chemin de vignes , longeant la vigne, à côté d'une petite cabane .    Au niveau  Pré du Roi ( moulin du roi) un chemin transversal descend vers le sud, passe dans Conques, longe l ' Orbiel , passé au gué ; il reprend , et va sur la D 201 , et rencontre le carrefour de Bezons , donc le Chemin Romieu, et la Voie romaine Sud ( voie plus celte que romaine) Au gué d' Orbiel , est situé un splendide et ( presque ) abandonné chateau , le chateau de Saptes ; restes d' une tour du XI eme siècle ; ancienne draperie des XVIIeme  à XIXeme eme siècle; l' entretien des gazons est régulièrement fait  ; petit air de chateau de fées;  à l ' origine , le gué devait comporter un poste de garde , devenu petit chateau , puis grand.

 Wp 002474

    Poursuite de la voie vers la Pomme-le Four à Chaux, par chemin de terre confortable ,  puis route de la Bastide Rougepeyre ( " Bizarre ! pourquoi rouge? çà ne serait pas une mansione ? peinte en rouge pourpre ? pour aviser les voyageurs, les messagers, les coursiers , qu'ici, dans cette bastide , on peut s'y arrêter, car c'est là un article du Cursus Publicus? ") ; on continue : D 35 jusqu'à Ventenac Cabardés  aprés être passé pas trés loin du Montpeyrous - oppidum ? ; là , la voie romaine  disparait ; elle devait rejoindre la Voie Aquitania quelque part , du côté de Bram-Eburomagus, actuelle D 33, construite sur la Voie Aquitania ( tant qu'à faire,  puisqu'une voie solide est là!) , ou Castelnaudary-Sostomagus ( Magus , c'est le "marché", lieu de rencontres , d'échanges, et forum accessoire...)

 - La voie passe à proximité d'un ancien oppidum , appelé localement par les habitants de Villegailhenc : "le village celte", situé sur la Bade de Goy , point côté  202 m ; effectivement , sur ce promontoire-grand mourrel, on discerne  facilement un grand habitat et des traces nettes de ce qui fut un grand village gaulois ou celte ; l'eau devait être puisée au ruisseau voisin du Merdeaux (ben oui, c'est son nom!) et au Thou. Le promontoire-mourrel s'étend sur environ un kilomètre de long,  et sur 500 mètres de large, jusqu'à la Moulinasse. Projet de reconstitution abandonné , et qui a laissé un goût amer dans la bouche de certains locaux...Il semblerait , aprés enquêtes et ouïes-dires " soigneusement receuillis sur place " ( je sais faire, c'était dans mon job!) , que ce projet de réhabilitation de ce " village gaulois" , comme le dénomment les locaux ( " celte" , en fait ) a échoué uniquement par la pression de quelques riverains de sa route d'accés qui ne voulaient  pas "être em...."ennuyés   ( dixit eux ) ; ce projet était porteur de retombées financières ...et d'intérèt ....; maintenant , c'est fermé ( " tampat") ( c' est au bout d' une rue qui grimpe - jusqu 'au plat du mourrel- ; cette rue est bordée de " villas" confortables sur de larges terrains arborés....." v'ay t' en ! an dit !" ).. Situé à 1 km au sud du  Four-à-Chaux, et  à l'ouest de Villegailhenc. Photo dessous : supposé petit oppidum entre Escapat-Clamoux et Villarzel (en plus, à Villarzel, ruines  de villa prôche du village, au nord, dans vigne jeune ;....vue) ; au milieu : lit de la Clamoux, puis Villegly ; au fond : la Bade de Goy. ( il semblerait , en Languedoc , vu le nombre important de " bades", et de ce que l'on trouve dessus ou aux alentours, que ce terme soit lié aux gallo-romains....).

  V Sde descend/Villegly,sud Escapat gué-radier sortie Ouest de Villegly                                                                                       

 Longueur de cette voie "nord"  "de Conques", partant du carrefour du Marquisat jusqu'à Ventenac : environ 38 km, empruntables, roulables, pietonnables, cyclables , à cheval...( plus une bonne trentaine de plus si  on considère la voie - qui n ' existe plus- surmontée d' une route- par Cabezac et la Croisade- direct Béziers ) .Les carrefours des voies romaines, surtout secondes et surtout si elles sont ex-gauloises , sont toutes dépourvues de panneaux STOP, même dans l'Aude, et comme dans la Marne, ou dans les Ardennes (ou ailleurs) !  Témoignages multiples (hélas , pas chez les jeunes!! hélas!) des locaux :"c'est la voie romaine", "c'est le chemin des Romains", "es el cami roumieu".." es aqui"......belles balades, même si le Cers souffle, ou que "lou mari buffo". Balades dans les vignes , vignes là depuis le chemin de fer, soit environ 1850 ; avant , il y avait le blé (bled)  et le pastel - la cocagne- et l'aisance! mais aussi du vin ; vin de la Narbonnaise qui concurrençait les vins italiens, voir Cicéron -avocat- plaidant au Sénat, aprés le tribunal, pour limiter les rentrées de vins languedociens en Italie ; çà a changé de sens, depuis ; mais celà prouve qu'un circuit commercial énorme existait, par bateaux- côtiers-, par charrois tirés par des boeufs, par les voies, solides , et avec des populations conséquentes  dans tout l' actuel département térritorial de l ' AUDE. -  Gaule -supposition  : 15- 16 à 18 millions de Gaulois (et Gauloises!). Et il y avait beaucoup de gens en Languedoc- province riche ( populations vivant en campagne et trés peu en ville; 95 % environ de ruraux, comme c'était le cas, d'ailleurs , au Moyen Age, et en 1900-1914, avant la tuerie!). ( Aude , 1880 : 285.917 habitants  , années 80 : 281.000 habitants , 2010 : 354000).( comptage  de 1880 : " la géographie de la France " par Jules Vernes , collection Hetzel / Carcassonne : 28.500 habitants ; valeur des cheptels animaux : 3.830.000 francs - or , bien entendu ; 85 petits hauts-fourneaux et forges ....vrac de vrac!.....).

- Qui se souvient du passé industriel et sidérurgique du département de l ' Aude ? ? ?........

   Entre Laure-Minervois et Aigues-Vives,  à l'est de la route, dans les vignes et trés visible, et à un km-nord environ du chemin des Roumieux : monument-tour ,de six mètres de haut,en petits éléments liés par un mortier trés dur.( pas de panneau; rien)( pas rés).Il s' agit d' un monument funéraire du bas-empire , planté là , en bord de chemin de terre, abandonné , sans mot....( " circulez , ya rien à voir ") ( " Priez pour lui")

  Laure est au Nord ,un km; à gauche ,chemin et route paralléle, D 57; dans le dos :canal d'atterissement,pont et virages.Plus au sud: voie secondaire entre Saint Frichoux et Naucadéry, chemin des Roumieux.

                                                             Wp 001065

 Tour de Laure M

 

 la Cure;au fond:Bade de Goy,castrum celteV Sde hérisson-section de voie,sud Salitis

 

 voie enfouie,carrefour sud Salitis, nord Conquesrampe enfouie, sud Salitis,prés ruisseau Conques nord clamoux-Malvirado;au fond,supp castrum Aurenques

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×